Métropole

Une étape décisive pour le devenir du territoire !

Ce matin, le conseil communautaire de TPM a adopté, à l’unanimité des 12 maires et la majorité des conseillers communautaires de TPM, le passage en métropole du territoire au 1er janvier 2018.

 

« Un moment historique depuis la création de la communauté d’agglomération en 2002 », c’est avec ces mots que le président de TPM Hubert Falco a ouvert la séance de ce jeudi 30 mars. Ce matin, le conseil communautaire était réuni pour débattre du passage en métropole du territoire de TPM, comme l’implique la loi relative au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain, adoptée le 16 février 2017 en dernière lecture par l’Assemblée nationale ; elle permet, en fonction de l’article 41, la création sur le territoire français de 7 nouvelles métropoles venant compléter les 15 métropoles existantes, de manière à assurer un maillage territorial adapté aux besoins locaux et porteurs de nouvelles synergies entre les territoires.

Les agglomérations concernées sont Tours, Orléans, Clermont-Ferrand, Saint-Étienne, Dijon, Metz et Toulon. Toulon Provence Méditerranée, avec 427 839 habitants et douze communes devenant ainsi la 14ème plus grande métropole française.

Un vote de nécessité

« Il faut toujours se souvenir d’où l’on vient et ce qu’on est devenu ; que de chemin parcouru depuis la création de l’intercommunalité… », a notamment souligné Hubert Falco, dans les domaines prioritaires que sont l’économie, la culture, le sport,… Des projets ambitieux et structurants qui ont vu le jour, grâce à « cette volonté commune qui tire le territoire vers le haut ».

« Aujourd’hui, c’est une étape décisive que nous impose la loi, un vote de nécessité qui s’offre à nous, plus que d’opportunité », a déclaré le président de TPM, avant de citer Shakespeare « ce qu’on ne peut empêcher, il faut le vouloir ».

Les maires  des communes de l’agglomération se sont ensuite prononcés en faveur du principe de transformation du nouveau statut de métropole au 1er janvier 2018.

Cet accord devra être complété par un vote d’au moins la moitié des conseils municipaux des communes membres de l’agglomération, représentant les deux tiers au moins de la population totale de TPM soit, 6 communes représentant au moins 285 226 habitants.

Des moyens accrus et une reconnaissance nationale

Cette mise en réseau des métropoles françaises renforcera l’alliance des territoires, en leur donnant plus d’attractivité, plus de rayonnement, en les dotant d’un statut leur offrant plus de moyens et de visibilité; plus de moyens aussi en participant notamment aux démarches de planification majeures, telles que le Contrat de Plan Etat/Région et le nouveau Pacte Etat/Métropole permettant de bénéficier de fonds spécifiques sur l’ensemble des grands dossiers structurants.

« Aujourd’hui, nous souhaitons prendre toute la place qui est la nôtre sur le territoire national afin que d’autres n’assument pas à notre place ces compétences nouvelles et afin, notamment, de préserver notre Identité Varoise entre les Métropoles Marseillaises et Niçoises ». « Il serait anormal que le Var ne participe au grand réseau national métropolitain », a précisé Hubert Falco.

Les élus des 12 communes vont désormais examiner les compétences transférées « sans précipitation, avec bon sens, en respectant comme nous l’avons toujours fait l’identité communale et en privilégiant les liens de proximité dans chacune de nos communes ». « L’intérêt général et celui de nos concitoyens restent la préoccupation majeure des 12 maires de l’agglomération ».

 

Actualités 

Actualités

Toulon accueille du 11 au 14 octobre 160 acteurs des croisières en Méditerranée.

Vendredi 20 octobre, La Crau Pôle, avec le soutien de la ville de La Crau et TPM, organise la journée Indus’trions, afin d

Dessin, musique, improvisation,...

Jeudi 5 octobre, l'Opéra TPM accueillait le compositeur Julien Joubert dans le cadre de la deuxième édition du "

Dans une motion adoptée à l'unanimité lors du Bureau Communautaire du 2 octobre et présenté lors du Conseil Communaut